Rechercher
  • Laetitia Azorin

Les ventouses, la cupping therapy

Qu’apporte cette pratique ?

Cette branche de l’acupuncture utilise la mécanique du vide pour agir sur les méridiens.


Le déroulement d'une séance


Le socle commun à toutes les pratiques de médecine traditionnelle chinoise est l'entretien de départ. Cet échange permet de définir le protocole de travail.

Une série d’une dizaine de questions va permettre d’orienter le praticien dans le choix de la technique afin de répondre aux besoins de la personne.

Les ventouses s’appliquent suivant 2 actions :
  • tonifiante,

  • dispersante ou pour soulager la douleur localement.

Les accessoires traditionnels


Traditionnellement on utilise des ventouses en verre ayant des diamètres variables. La taille choisie dépend de la zone de travail, un coton imbibé d’alcool manipulé à l’aide d’une pince sécurisée de 15cm. Une huile neutre peut être appliquée pour un effet glissant de palper-rouler.


Les bénéfices


De manière générale le principe d’action est d’activer l’énergie : le Qi et le sang.

Selon le point de vue de la médecine traditionnelle chinoise, les ventouses participent à :

  • faire bouger l’humidité : l’œdème, le gonflement

  • disperser le froid, la chaleur : arthrite, raideur

  • faire circuler les stases de sang, soulager la douleur : contracture

  • assouplir les cicatrices et soulager les démangeaisons

  • réchauffer les muscles : préparation musculaire pour éviter les blessures sportives

223 articles et 64 études de cas, 1944 résultats sur pubmed

Dans les hôpitaux en Russie, en Grèce, Italie,… les ventouses préparent les patients en pre et post opératoire, récupération plus rapide et séjour à l’hôpital écourté


Selon les perspectives occidentales


Les ventouses ont une action :

  • d’étirements des fascias

  • de mobilisation des adhérences : c’est une très bon moyen pour travailler les cicatrices

  • sur le système nerveux en lien avec la montée d’endorphine et defacto soulage la douleur

  • relaxante

  • de drainage lymphatique : œdème des tissus de graisses

  • d’activation de la circulation du sang, l’oxygénation

  • repulpant pour une action esthétique du visage

témoignages :

homme ayant une cicatrice dans le dos suite à une opération du poumon 2 ans auparavant

« depuis mes séances de ventouses, je n’ai plus de sensation de démangeaisons, comme si quelque chose grignotait la peau. En plus la cicatrice a changé d’aspect, elle est bien plus lisse »

femme ayant eu une cicatrice sur la fesse suite à un abcès bébé

« cette cicatrice vielle de 72 ans était dur et me faisait mal allongée et assis, je ne la sens plus. Avant j’avais un trou, maintenant elle est souple et quasiment lisse »


Quelques exemples de sujet d’étude

La fibromyalgie, l’arthrose, la fatigue chronique, adhérence des cicatrices, douleur chronique du dos, blessures musculaires des sportifs, ...